La naissance


La naissance

Je n’ai pas choisi ton prénom
Car tu n’es encore qu’un embryon,
Mais si tu savais combien déjà je t’aime,
Toi qui es un peu de moi-même.

Ton corps prend forme,
Tandis que le mien se déforme.
Ton cœur bât quand je ris aux éclats,
Toi qui es au fond de moi.

Malgré les progrès de la science
Et cela j’en ai conscience,
Il aura fallu des mois
Pour que tu sortes de moi.

Seule je t’ai porté,
Avec tous je vais partager
Le plaisir de te regarder
Et le chagrin de te voir pleurer.

Josy de Carpentras

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s