Théâtre, l’envers du décor – 1ère partie

 En ce qui me concerne le rêve a duré 3 ans, oui je rêvais de faire du théâtre mais à mon âge comment faire ? Et un jour le centre social où j’étais bénévole a décidé de donner des cours gratuits avec une professionnelle, actrice et metteur en scène. Elizabeth DAMIAN.

La voici avec le célèbre humoriste Jango Edwards que j’ai eu le plaisir de croiser aussi. Il est dans la vie aussi déjanté que sur scène.

Quand on pense au théâtre on s’imagine déjà sur la scène devant un public et moi comme les autres j’ai dit : « Non je n’oserai jamais ». Et c’est tout le contraire qui se passe en fait, le théâtre nous donne de la confiance en soi, nous fait découvrir des qualités insoupçonnées et plus tard monter sur scène n’est qu’un grand plaisir.

Toutefois ça ne se fait pas du jour au lendemain, ça passe par une période d’exercices qui au début nous découragent un peu. Il faut apprendre  à gérer l’espace scénique, hé oui se déplacer au milieu des autres sans bousculer n’est pas si facile surtout qu’en principe on ne les regarde pas. C’est tourné vers le public qu’il faut rester, même si celui-ci est plongé dans le noir et qu’on a les projecteurs qui nous aveuglent !

Sans oublier d’articuler, il arrive que des personnes lisent sur les lèvres dans le public. Il faut aussi parler fort, bien plus qu’en temps normal, ce qui ne veut pas dire « crier ». Elizabeth allait s’asseoir tout en haut de  la salle et il fallait qu’elle puisse bien nous entendre. Elle disait : « un spectateur qui n’entend pas s’ennuie et s’en va. ».

Il nous faut également savoir gérer nos personnages, oppresseur ou opprimé selon les pièces et ça aussi ça se travaille. C’est le principe du théâtre forum.

Là à gauche je suis l’oppresseur

Et maintenant en opprimée

Vu que notre troupe était petite, il m’est arrivé de jouer un ado hé oui

Ou un homme

Ou encore un père de famille comme dans cette vidéo, voir cet article

Mais j’ai déjà en tête plein d’anecdotes alors revenez voir la suite !

2 réflexions au sujet de « Théâtre, l’envers du décor – 1ère partie »

    1. oh que oui ça me manque, les bons moments avec les collègues aussi. Mais j’ai au moins eu la chance de faire ça pendant 3 ans.
      J’espère que ta cure se passe bien ?

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s