Infarctus, c’est une autre vie pour moi – Suite

Ce reportage a commencé avec cet article mais si vous avez déjà vu le début l’article précédent est ICI

Personne dans mon entourage ayant eu un infarctus je n’avais aucune idée des suites et naïvement je pensais être guérie et rependre une vie normale, cruelle désillusion  😦  Grosse déprime.

Souvenez-vous de l’incompétence de mon généraliste (racontée ICI).  Du coup vous pensez bien que je n’allais pas le revoir et donc je me trouvais désemparée avec ma longue liste de nouveaux médicaments. J’ai même acheté un pilulier, j’ai regretté après.

Pourquoi ? Une fois sortis de la boite pas facile de s’y retrouver avec le petit jaune, le moyen et le grand, qui est quoi ? Avant je les sortais au fur et à mesure de leur boite. Puis là ça prend du temps de les préparer pour la semaine.

D’autre part avec qui discuter de ma nouvelle vie ? Comment savoir quoi faire, quoi manger ou pas ? Il y a bien une diététicienne qui est passée au CHU mais ça ne me dit pas comment cuisiner. Et je n’avais pas envie, ni faim.

Et puis cette fatigue XXL, normale avec 10/6 de tension ! A peine si je tenais debout alors sortir pour marcher hein … Car oui il faut marcher et même faire du vélo, de la natation etc, mais pas de suite je pense. J’avais posé la question aux cardio qui ont répondu attendez que ça cicatrise avant. Et ça veut dire combien de temps ça ?

Toutes mes questions sans réponses… J’ai eu une idée, chercher un groupe ou forum spécialisé , je l’ai trouvé sur Facebook : « La vie après l’infarctus ». D’un coté ça m’a aidée mais qu’est-ce que j’ai pleuré en voyant ce qui m’attend  😦  Ne plus pouvoir manger ce qui me régalait avant … Le risque de récidive, la peur de faire des bêtises…

Mon fils ainé est venu m’aider, il était là à mon retour et heureusement. Il cuisinait, faisait les courses, la vaisselle, le ménage (vite fait). Il m’a fait sortir pour prendre l’air et ça me remontait le moral de voir la  mer.

Fiston est rentré chez lui, je suis seule et il a fallu reprendre mes habitudes. La tension est remontée à 13/7, je suis moins fatiguée, je dors mieux aussi mais après avoir trouvé la bonne position, je m’étouffe sinon. Hé oui c’est pas facile de respirer à fond.

Je me suis trouvée un nouveau médecin qui a modifié mon traitement. Mais je ne vais le garder celui là, il ne me plait pas. Le genre qui aime commander mais pas écouter, ça colle pas avec moi ça. Puis en parlant d’homéopathie et d’huiles essentielles ou autres médecines douces il a dit : « Arrêter ça c’est de la merde ! ». Aucune ouverture d’esprit. Puis à ma demande de renouveler mes séances de kiné, il n’en a mis que 10 ! Vais pas aller loin avec ça. Même mon kiné est stupéfait. Parce que oui mes douleurs d’avant sont toujours là bien sur.

J’ai un rdv avec un autre le 3 novembre, je verrais … Et le 15 retour au CHU pour  nouvelle coronaro.

A suivre …

2 réflexions au sujet de « Infarctus, c’est une autre vie pour moi – Suite »

  1. Bonsoir provençale,
    J’ai discuté il n’y a pas longtemps avec une dame dont le mari a fait un infarctus il y a quelques années, elle m’a dit qu’il ne fait pas de régime particulier à part juste manger moins gras et moins salé aussi. Mais la dame m’a dit que ça c’est pour le quotidien mais il peut faire un écart de temps en temps…
    Je sais qu’il faut privilégier les poissons blancs et limiter les viandes rouges mais faut surtout éliminer les mauvaises graisses comme les fritures et les plats trop riches comme en sauce.
    Après, je pense qu’il faut tenir compte de tes analyses de sang pour contrôler (entre autre) ton taux de cholestérol par exemple, mais c’est je pense que à ton médecin de te dire ce que tu peux manger et ce que tu dois éviter.
    C’est normal que tu sois un peu perdu car c’est un gros choc qui t’arrive alors que tu ne t’y attendais pas et ça bouleverse tes habitudes, mais je suis sûre que tu vas arriver à surmonter tout ça car tu as l’air d’être une battante ! c’est en tout cas ce qui ressort de tout tes commentaires concernant ta vie passée. 😉

    J'aime

    1. Coucou Mia, ah oui vu ce que j’aimais manger avant forcément c’est dur pour moi. Tu sais que j’ai abusé des plats cuisinés, la diététicienne a dit que ceux « équilibre » de chez Picard je peux. Mais tout ce qui est sucré je ne devais déjà pas à cause de mon diabète, qui est une des causes de l’infarctus.
      Je trouve des recettes avec du riz mais sans sauce et moi je peux pas l’avaler sec et c’est pareil pour tout.
      J’ai du mal à me faire à cette nouvelle vie car oui c’en est une pour moi.
      Bonne soirée

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s