Après mon infarctus, c’est une autre vie pour moi

Ce reportage a commencé avec cet article

Dans les 1ers épisodes je vous ai raconté comment j’en étais arrivée aux urgences cardiologiques le mardi 5/10. Puis de ma 1ère chambre à la 2ème.

Donc le jeudi après midi on m’a changée de chambre, je passe des soins intensifs au service suivi cardio, juste un peu plus loin dans le couloir. Cette fois nous sommes 2, avec douche me dit-on, je m’en réjouis déjà mais …

Ma voisine est sympa nous avons bien discuté mais voilà qu’elle change de chambre elle aussi. Dans celle-ci au moins la vue était plus belle.

Sinon les inconvénients étaient  les mêmes, à savoir le 1er réveil à 5h du matin par exemple, voyez ma tête réjouie !

Pour la douche il faut oublier hélas

En effet me voilà reliée à un « mouchard » à garder 24h/24 autour du cou et donc pas de douche ! 

Et je ne vous dit pas comme c’est pratique pour dormir ! Mais l’avantage quand même était de pouvoir sortir de la chambre, oh pas trop loin sinon on perd notre trace 😦  . Ceci dit vu la fréquence où se décollaient les ventouses suis pas sure d’avoir été tout le temps connectée. Mais je me suis aventurée  quand même un peu plus loin.

Si ma 1ère nuit avec la voisine s’était bien passée, dès l’arrivée de la seconde j’ai compris qu’il en serait autrement. Au début nous avons un peu discuté mais j’ai souvent du sonner pour elle, elle perdait tout le temps sa sonnette, et les infirmières n’en pouvaient plus.

Peu d’espace entre nous deux et la nuit fut bien pire avec un paravent. Je n’ai pas réussi à dormir plus d’une 1/2 heure 😦   Ce fut un défilé permanent de médecins, d’infirmières, d’appareils bruyants et lumineux. J’étais épuisée.

Elle criait « papa, maman, André, Jeannette » à 76 ans ! Une fois même elle s’est barrée de la chambre alors j’ai sonné une fois de plus. Combien de fois on lui a dit de remettre son oxygène, de ne pas sortir du lit …

Ma décision était prise je voulais rentrer chez moi pour me reposer. De toutes façons le jeudi on m’avait dit qu’autant je sortirais le samedi donc … Et ce fut fait l’après midi.

Ce soir là j’ai dormi de 20h30 à 10h le lendemain et juste un peu moins les jours suivants.

L’autre bras était dans le même état. Et il faut que j’y retourne le 15/11 pour une nouvelle coronarographie afin de traiter les autres artères.

Mais j’ai encore plein de choses à raconter sur ce qu’est ma nouvelle vie après ça, revenez voir la suite

4 réflexions au sujet de « Après mon infarctus, c’est une autre vie pour moi »

    1. Déjà en 2019 après mon opération du genou à l’hôpital d’Orange j’avais passé 11jours et nuits avec une Alzheimer très pénible, j’étais épuisée.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s