Ma balade auprès de la mer – suite encore

Depuis mon emménagement au Grau du roi en décembre 2020,  je peux dire que je profite des paysages qui me changent de Carpentras où j’ai vécu 33 ans. Tant qu’on y vit on ne se rend pas compte mais là je vois le ciel clair partout, plus de bâtiments qui font de l’ombre. Puis me balader là bas bof, que de la ville.

Retour sur CET ARTICLE pour me suivre en balade près de la mer.

La semaine dernière, comme j’avais à faire à ce que j’appelle le centre ville, après mon passage à la poste puis au relais (palais du fromage) pour récupérer mon colis, me voilà partie respirer l’air marin une fois de plus. Oh j’ai le même chez moi bien sur.

Le lendemain matin j’y suis retournée faire mon plein de fruits et légumes et prendre une assiette kebab à emporter à la Palmeraie. Vivement que ça puisse ouvrir j’aimerais tant manger de nouveau à la terrasse.

Donc me voilà une fois de plus sur cette esplanade que j’aime tant et bien que tout soit fermé presque il y a des promeneurs.

Alors je m’arrête un peu pour discuter avec Aurel le sculpteur sur sable, cet homme a une patience… Faut voir ses chefs d’œuvres éphémères…

Puis j’ai continué et là sur la droite se trouve le restaurant et hôtel de la plage, nous y avions mangé fin septembre, juste à coté un immeuble était en travaux derrière un échafaudage, le voilà maintenant.

Poursuivons la visite pour voir juste en face, sur l’autre rive, l’ancien phare où j’étais dernièrement.

Attirée de loin par ces couleurs que je pensais des fanions, mais non en fait ce sont des bouts de tissu différents sans doutes pour reconnaitre le matériel.

 

Et puis j’ai rejoint par les petites rues, un vrai labyrinthe, la place du marché vide l’après midi. Et j’ai été amusée  par les noms de 2 restaurants. 

Y en a pour qui c’est vraiment la galère !

 

Là on peut dire que j’ai encore pris un bon bol d’air !

5 réflexions au sujet de « Ma balade auprès de la mer – suite encore »

  1. Oui, mais c’est la meme chose, ils prennent ce qu’ils ont sous la main comme moyen de reconnaissance ! Ce sont des espèces de canne qu’ils mettent sur leurs casiers ! (pas fait pour faire joli !!!!!!!!) Souvent ces morceaux de tissus sont déchirés par le vent
    bonne journée

    J'aime

  2. Elle a l’air sympa cette petite ville !
    Les morceaux de tissus » comme tu dis, ce sont des fanions qui sont mis sur les casiers à poissons ou à crabes pour les reconnaitre une fois que les pecheurs les aient mis à l’eau pour les récuperer

    Bonne journée

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s