1 mois à ne voir que des blouses blanches … 1er épisode

Je vous ai parlé de ma future opération du genou dans cet article là mais en fait rien ne s’est passé comme prévu. Déjà le changement de date, ça je l’ai dit dans cet article. Puis le lieu de ma rééducation aussi, je vais tout vous expliquer au fur et à mesure. Commençons par le début.

Mon arrivée au CHU d’Orange le jeudi 12 septembre. Le hall est sympa, entre la cafétéria (vide à ce  moment là ) et l’aquarium.

Alors que j’avais demandé une chambre seule on m’avait bien dit que ce serait difficile et en effet on m’a attribué une chambre « provisoire » car destinée aux soins continus.

Tout le monde sait que « provisoire » ça ne veut rien dire, aussi j’avais juste sorti quelques affaires et suspendu ma robe en prévision de ma sortie oui mais … Le lendemain je suis descendue au bloc à 13h30 au lieu de 8h déjà. On m’a parlé de faire une loco régionale avec sédation, soit une piqure dans le dos comme pour une péridurale. Ayant en mémoire le mauvais souvenir de ma précédente intervention j’étais réticente, mais après explication j’ai dit ok et je ne le regrette pas ! Même je recommande ! Seule ma jambe dormait et l’infirmière injectait un sédatif par moment mais qui me laissait à demi éveillée, sans aucune douleur (même les 2 jours suivants). J’entendais même parler.

Je me souviens qu’on m’a fait une radio mais pas de mon arrivée en chambre. Il était près de 21h d’après ma fille (4h au bloc) qui attendait un appel. Ce n’est que le lendemain matin que j’ai réalisé être dans une autre chambre. Avec des tuyaux partout et rien de mes affaires. J’étais aux soins intensifs ! Et y suis restée jusqu’au dimanche après midi, faute de chambre si j’ai bien compris.

L’après midi du samedi ma fille et ma belle fille sont venues me voir. Personne ne pouvait dire où étaient mes affaires. J’avais payé la télé pour 5 jours, il y en avait une gratuite là mais la voisine (séparée par un rideau) n’en voulait pas. Je n’avais ni mon portable, ni lunettes ni appareil auditif, ni magazines, moral en baisse du coup. Heureusement qu’avec tout le personnel qui court de partout ça reste animé.

Au prochain épisode je raconterais mon autre chambre, la 3ème en 3 jours !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s