Après le Togo nouvelle expérience humanitaire

Il y a quelques semaines je vous ai raconté la mission humanitaire de ma petite fille au Togo, à voir dans ce reportage

Et maintenant elle fait une toute nouvelle expérience dans sa propre ville. Et comme c’est tout nouveau ça passe dans les journaux. Je mets les liens mais sans savoir combien de temps ils seront valides. Du coup je mets quelques photos et je copie les articles.

Dans la gazette live Montpellier  (Publié le mardi 9 octobre 2018)

Nouveau : des colocations étudiantes au milieu des séniors

Photos du journal


Initiée par la Ville de Montpellier, une nouvelle forme de logement étudiant vient de voir le jour à Montpellier. Depuis la rentrée, onze futurs diplômés vivent en colocation dans trois EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), les résidences Pierre Laroque (Port-Marianne), Michel Bélorgeot (Celleneuve) et Françoise Gauffier (Croix d’Argent). Le maire Philippe Saurel a visité les lieux ce mardi.

« C’est un deal », rappelle l’adjointe au maire Annie Yague, lors d’une visite à l’EHPAD Michel Bélorgeot. « Ils ont un appartement à loyer modéré (à partir de 190 € par mois / charges comprises hors APL). En contrepartie, ils donnent de leur personne, de leur humanité à des résidents qui en ont besoin ».

Les futurs diplômés doivent offrir, chaque semaine, trois heures minimum de leur temps aux résidents. « C’était important pour créer du lien social. Les personnes qui sont en EHPAD vivent un certain isolement affectif, nous souhaitions y remédier ».

Musique, lecture et jardinage. L’occasion pour chaque étudiant de proposer, au sein des EHPAD, différents projets. À l’instar d’ateliers : musique, cinéma, jardinage, lecture, chant et percussion… Ou encore la création d’un blog avec les résidents.

« Ce projet nous permet de nous sentir utile, cela fait plutôt bien. Et j’espère aussi que cela fait du bien aux résidents », témoigne Jimmy, 28 ans. L’étudiant en licence de droit vit en colocation, à l’EHPAD Michel Bélorgeot.

« On considère que 60% des personnes qui sont dans les EHPAD de la ville ne reçoivent pratiquement jamais de visites », rappelle Philippe Saurel, maire de Montpellier.

Et dans « 20minutes » Publié le 09/10/18

 Montpellier: «On se sent utile», des étudiants vivent en colocation dans une maison de retraite

 Viens chez moi, j’habite dans un Ehpad ! A la rentrée, Anaïs, Roselyne, Mandy, Iris ou Jimmy ont aménagé dans des colocations pas comme les autres. La ville de Montpellier a permis à 11 étudiants de la capitale héraultaise de s’installer dans trois Ehpad, des maisons de retraites qui accueillent des personnes âgées dépendantes.

En échange d’un peu de leur temps auprès des pensionnaires, au moins trois heures par semaine, ces jeunes ne paient qu’un loyer modéré : entre 190 et 250 euros le logement, selon la superficie, auxquels vient se soustraire l’aide de la CAF, environ 140 euros.
« Cela nous permet de nous sentir utiles »

« Le but est de rompre l’isolement affectif dans lequel peuvent se trouver les résidents », note Annie Yague, l’élue aux affaires sociales. « Le projet m’a intéressé humainement, confie Mandy, étudiante en musicothérapie. Je savais que cela pouvait apporter quelque chose aux résidents, et m’apporter aussi. Je discute beaucoup avec eux, certains ont besoin de parler. » « Cela nous permet de nous sentir utiles », reprend Jimmy.

« La semaine dernière, on s’est posé au soleil, avec les personnes âgées, on a fait de la musique, on partage des moments ensemble », reprend Roselyne. « Mais même si l’on vit au sein d’une maison de retraite, on se sent vraiment chez nous, ajoute Iris, inscrite en 1e année d’une formation d’assistante sociale. Il n’y a pas d’horaires de coucher imposés, et si l’on veut commander des pizzas, on peut, on appelle le livreur ! »

 « Un plus pour les études »

Ces étonnantes colocations intergénérationnelles sont même, pour Anaïs, qui suit un cursus de sciences sanitaires et sociales, « un plus pour les études ». Chaque étudiant, qui a aménagé dans des appartements rénovés qui logeaient jadis les directeurs des Ehpad, a préparé un petit projet, qu’il mènera toute l’année auprès des personnes âgées.

Parmi ces activités, la création d’un blog, qui racontera la vie des pensionnaires de l’Ehpad, et leurs passions, pour créer un lien avec les familles, des ateliers de musicothérapie, ou des projections de films. Un terrain de pétanque, pour partager une partie avec leurs aînés, est même à la disposition des étudiants.

Comme le disait Anaïs : » Avant de vous engager à l’internationale n’oubliez pas qu’au bas de votre porte il y a aussi des gens qui attendent de l’aide, engagez-vous localement ».

Vous n’êtes pas étudiant soit mais vous avez sans doutes un ou des dons pouvant servir aux autres alors renseignez-vous, les bénévoles sont toujours bienvenus !

2 réflexions au sujet de « Après le Togo nouvelle expérience humanitaire »

  1. Très bel article josiane.

    Ce blog que tu as créé et que tu fais vivre depuis tant d’années restera à jamais sur la toile.
    J’espère qu’un membre de la famille prendra l’initiative de continuer à le faire vivre.

    Bises Angélique

    1. Merci ça me touche ce que tu dis. Hélas aucun membre de la famille ne sait vraiment comment gérer un blog et ça ne les intéresse même pas, donc …
      BIses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s