La parenthèse

LA PARENTHÈSE

Elle s’ouvre comme une huître,
Se ferme comme un pupitre.
Elle peut être petite ou grande
Ce n’est pas pour vous surprendre.

Elle peut être bête ou charmante,
Tout dépend de ce qu’elle contient.
Et être extravagante
Si personne ne la retient.

Pour arriver au sommet,
Elle rivalise avec les guillemets,
Mais n’est pas comme la virgule
Qui pleure quand on la bouscule.

Elle est un peu furtive,
Mais utile en définitive.
Vous l’ouvrez quand vous voulez,
La refermez quand c’est terminé.

Josy de Carpentras

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s