Les enfants quel bonheur !

ca tourne

Oh oui on pourrait en faire un film tant les enfants nous donnent de la matière !

Je suppose que vous avez les mêmes à la maison ?

reveillon

Voilà encore un réveillon qui restera gravé dans ma mémoire, celui du 31 décembre 2002. Il faut savoir que dans ma famille on ne fait jamais rien comme les autres ! 

A 19 h, mon petit fils Kévin, 8 ans ½, s’endort sur le canapé, lui si turbulent d’ordinaire ça parait bizarre. On lui prend la T°, 39°8. 1er suppositoire. Il a mal à la tête et à la nuque, je pense aussitôt à une méningite possible mais il faut attendre.

A 20h la fièvre n’a pas baissé, on lui fait prendre un bain puis il retourne au lit. Mais comme il veut manger, finalement il vient à table pour les toasts.

Amuses bouche

A 21h30, T° inchangée, 2ème suppositoire. Il retourne au lit et dort un moment.
A 0h30, juste après les vœux, 2ème bain car la fièvre n’a pas baissé. Kévin dit qu’il ne veut pas mourir !!!
On appelle le SAMU qui nous dit de l’emmener aux urgences. C’était bien la peine de les appeler pour s’entendre dire ça ! tronconneuse Sa T° est alors de 40°1.
urgences

En fin de compte on lui a trouvé un début de grippe + une angine et il parait qu’une gastro accompagne souvent donc on attend la suite !

Croyez-moi si vous voulez mais l’après midi de ce même jour, Kévin jouait dehors et n’était plus du tout malade ! Voilà comment cette nouvelle année a commencé chez moi.  
smiley_a_la_corde
A bientôt pour d’autres histoires !

6 réflexions au sujet de « Les enfants quel bonheur ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s