Les cyclistes étaient contre moi !

1984_01 De toutes façons ça avait mal commencé déjà. Trois semaines avant la date du départ en vacances, une mauvaise chute m’avait valu une belle entorse du genou et un plâtre allant du pied à tout en haut de la jambe. Le docteur voulait me le retirer la veille !

J’avais plus de 600 km à conduire avec une jambe n’ayant pas servi pendant ces 3 semaines, imaginez ! Je l’ai donc retiré moi même et j’ai fait une courte rééducation en faisant des tours du lotissement au volant !

taunus

Ma vieille Taunus avait plus de 20 ans mais roulait encore très bien. A cette époque on ne parlait pas de ceintures de sécurité à l’arrière, heureusement j’aurais fait comment pour caser mes 5 enfants ?

Donc vu que nous avions de la route à faire il ne fallait pas traîner. Nous étions attendus au VVF d’Anglet pour le soir.

plan-anglet

Quelle heure était-il je ne sais plus, juste que c’était dimanche après midi. Mon grand, 16 ans à ce moment là, était à l’avant bien sur. Il était censé chercher les panneaux avec moi. Quand on traverse une grande ville comme Tarbes il faut regarder de tous cotés en même temps.

rond-point

Nous voici arrivés à un rond-point, nous n’étions pas prioritaire à cette époque là, mais ceux venant de notre droite oui. A condition de bien contourner le rond-point et non le contraire comme ce cycliste que j’ai vu arriver droit en face de moi !

Je me souviens qu’on s’est vus et regardés en pensant chacun sans doutes que l’autre allait dévier et vlan, dans mon pare brise le jeune ! Mille morceaux répandus partout, même dans les chaussettes des enfants à l’arrière !

 En un rien de temps nous avons vu arriver la cavalerie les gendarmes. Le constat fut vite fait, nous ne pouvions pas faire les 150km restants sans pare gendarmebrise ! Et le dimanche ne rêvons pas on n’en trouvera nulle part.

depanneuse_image924

Ces braves militaires, dont j’ai gardé un bon souvenir malgré la situation, nous ont envoyé la dépanneuse. Une fois la voiture hissée dessus, il m’a fallu faire un tri dans nos bagages car pas de superflu en train !

Finir en train voilà des frais dont mon maigre budget se serait bien passé mais avions-nous le choix ?

gend-tarbes

C’est de la gendarmerie de Tarbes que nous avons pu avertir le VVF de notre retard. Puis aussi de là que nous avons eu les horaires de train. Et enfin avec le fourgon des gendarmes que nous sommes allés à la gare. Quel succès je vous raconte pas !

Il était convenu avec le dépanneur que je l’appelle dans les 48h pour savoir s’il avait pu trouver un pare brise pour ma Taunus qui rappelons le avait plus de 20 ans ! La suite n’est pas triste.

C’est en taxi que nous avons du finir le trajet et heureusement le VVF nous avait gardé à manger !

La suite est ICI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s